Chimney Cake Bakers : un petit goût de Hongrie à Londres !

Chimney Cake Bakers London

Le Chimney Cake, ou kürtőskalács (ou encore gâteau à la broche) est une spécialité hongroise que l’on trouve souvent sur les foires et les festivals de Hongrie. Cuit au feu de bois et saupoudré de sucre à la cannelle, ce gâteau traditionnel fait saliver les connaisseurs… Et bien sachez que vous pouvez en manger à Londres !

C’est en écrivant un article sur les kürtőskalács (un gâteau hongrois) que le souvenir de cette pâtisserie insolite s’est rappelé à moi. S’il y a bien une chose que je me rappelle de mon voyage familial en Hongrie, c’est ça : un gâteau cuit à la broche, à la fois croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Aussi bon que beau à regarder faire, le kürtőskalács mérite qu’on s’intéresse à lui.

Il s’agit en fait d’un long bandeau de pâte sucrée, enroulée autour d’une grosse broche en bois et cuite au dessus d’un feu de bois. Durant la cuisson, on badigeonne le gâteau avec du beurre fondu, ce qui permet au sucre de caraméliser doucement… Une fois le gâteau cuit (et joliment doré), on le saupoudre de sucre, ou de sucre et de cannelle. Vous pouvez maintenant déguster ce gâteau à la broche, croustillant grâce à sa croûte de sucre et de caramel, mais à la pâte encore filante à l’intérieur.

Chimney Cake Bakers

Pour en déguster un à Londres, il faut aller jusqu’à Hampstead, au nord de Primrose Hill, où vous trouverez un adorable salon de thé, Chimney Cake Bakers. Ici, il s’agit de rendre hommage à la Hongrie et à son gâteau traditionnel, tout en sachant le revisiter pour continuer d’étonner même les connaisseurs.

L’endroit n’est pas bien grand, mais est joliment décoré. On retrouve des éléments typiques de la Hongrie, comme de la vaisselle peinte ou des sachets de poudre de paprika. Quant au menu, il se concentre évidemment sur le chimney cake, qu’on peut déguster en version sucrée ou en version salée ! Pour ma première visite, je décide de tester le kürtőskalács dont j’ai le souvenir, c’est-à-dire celui au sucre et à la cannelle, à 3,90£. On me demande alors si j’ai quelques minutes devant moi, pour qu’on m’en cuise un sur place, plutôt que de me vendre ceux faits le matin : une très bonne initiative !

Chimney Cake Bakers

J’assiste donc à la cuisson du gâteau, qui est finalement très simple. On enroule la pâte autour d’une broche, que l’on met ensuite dans un four spécialement étudié pour. Alors certes, je suis un peu déçue de ne pas avoir la vraie cuisson au feu de bois, mais il a bien fallu moderniser le processus. Une fois le gâteau cuit, il est généreusement saupoudré de sucre à la cannelle et mis dans un pochon en plastique pour éviter que le sucre ne s’en échappe. J’ai beau l’avoir demandé à emporter, à peine dans la rue, je me jette dessus pour en dévorer la moitié (oui, c’est quand même une grosse portion).

Chimney Cake Bakers

Verdict ? Même si mon dernier authentique kürtőskalács remonte à quelques années, j’ai retrouvé le bon goût de la pâte à la cannelle et le plaisir de déguster cette pâtisserie en déroulant la spirale… À cause (ou grâce ?!) à cette cuisson plus moderne et sans beurre badigeonnée tout au long de la cuisson, on a une pâtisserie moins gourmande et caramélisée, mais aussi moins grasse.

Une chose est sûre, j’y retourne bientôt pour tester les versions salées : le gâteau fromage + ail me fait de l’oeil.

Chimney Cake Bakers, 16 New College Parade, Finchley Road, London NW3 5EP
(Astuce : pour en manger  à Paris, allez chez  Alma, 22 Rue Réaumur, 75003 Paris, France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *