Montréal élue meilleure ville étudiante au monde

Montréal ville étudiante

Bonne nouvelle pour Montréal, qui fête cette année ses 375 ans : selon le classement QS Best Student Cities, Montréal est maintenant la meilleure ville étudiante au monde, devant Paris ! Alors que la capitale française dominait le classement depuis 4 ans, Montréal a fait une remontée fulgurante en passant de la 7ème à la première place.

Pour établir ce classement, pas moins de 18 000 étudiants ont répondu à un sondage sur les transports en commun de leur ville, la diversité des sorties étudiantes, la possibilité d’embauche post-diplôme ou encore l’accessibilité de la culture et de l’art. Résultat, deux villes canadiennes apparaissent dans le sondage : Montréal en première place, et Vancouver à la dixième place. Il fait bon étudier au Canada !

montréal études

Personnellement, j’ai été diplômée (à Paris) il y a 6 ans déjà (aïe), mais je peux comprendre l’engouement des étudiants pour la ville de Montréal :

– La vie coûte beaucoup moins cher qu’à Paris, que ce soit pour les loyers (surtout en colocation) ou pour les transports en commun.

– La superficie de Montréal a beau être plus grande que celle de Paris, le centre-ville est plus compact et les lieux « clés » sont plus facilement accessibles.

L’ouverture d’esprit et la diversité montréalaise se confirment chaque jour, et c’est rafraichissant. La ville attire plein d’étudiants venus des quatre coins du monde… Et ici, on ne juge pas !

– La proximité avec les Etats-Unis (pour des voyages à New York par exemple) mais aussi avec les parcs nationaux et les stations de ski permettent d’organiser de beaux week-ends.

– S’il peut être difficile pour un Français fraichement débarqué de trouver du travail dans sa branche, les étudiants ayant étudié dans le pays trouveront facilement du travail, surtout dans les secteurs phares de Montréal : l’aérospatiale, le jeu vidéo, la post-production et les effets spéciaux, la santé, l’énergie…

– Et enfin, ici il est possible d’étudier tout au long de sa vie, et il n’est pas rare qu’on mette sa carrière en pause pour retourner sur les bancs de l’université ou qu’on choisisse des cours du soir.

Alors, tenté(e)s par l’aventure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *