Bon plan à Londres : 5 astuces pour une vie moins chère

Vie moins chère à Londres

Même si j’adore ma vie londonienne, il faut avouer que pour en profiter, mieux vaut avoir le porte-monnaie bien rempli ! Mais entre deux sorties au restaurant ou au théâtre, il y a toujours moyen de faire des économies sur les dépenses de la vie quotidienne. Après plus de 6 mois à Londres, voilà quelques unes de mes astuces pour moins dépenser, que ce soit dans les courses hebdomadaires au supermarché ou pour découvrir de nouveaux spots à la mode.

  • Profitez des prix réduits dans les supermarchés

Si vous vous promenez dans les supermarchés anglais (Waitrose, Tesco, Sainsbury’s, M&S et compagnie), vous remarquerez vite les étiquettes « REDUCED » qui s’affichent sur certains produits. Il s’agit en fait des produits qui périment le soir-même, et qui sont donc à consommer rapidement… ou à jeter. Avec ce système de soldes alimentaires, tout le monde y gagne : le consommateur qui cherche un repas pas cher pour le soir même ou le lendemain (les dates limite de péremption ne sont pas si strictes que ça hein) et le magasin, qui gagnera un peu d’argent plutôt que de jeter son produit.

Malheureusement Ryan Gosling n’est pas dans les produits soldés…

Vous les trouverez sur les plats tout prêts, les articles de boulangerie, mais aussi les fruits et les légumes (alors que croyez-moi, des pommes, ça ne se périme pas si facilement), du fromage, des yaourts, des jus de fruits

  • Testez les marchés de fruits et légumes

Depuis que je suis à Londres, je mange beaucoup plus de fruits et de légumes. Ça peut paraître étonnant au pays du fish & chips, et pourtant : ça ne coûte pas cher, et ça permet d’équilibrer ces repas après une sortie burger à MEATliquor, Hache ou GBK… L’astuce ? Dénicher les marchés près de chez vous ! Le mien vend de gros bols de légumes à 1£, ce qui me permet de manger des carottes pendant 2 semaines pour 1£, déguster des nectarines pendant toute une semaine pour 1£, etc…

  • Guettez les soft openings

Bon, on ne va pas se mentir, même si cuisiner chez soi c’est sympa, il n’y a rien de mieux qu’aller au restaurant, surtout à Londres où il y a des nouveautés chaque mois ! Et c’est justement sur ce renouvellement permanent de restaurants et de bars à la mode qu’il faut miser. La plupart des nouveaux restos organisent des « soft openings », c’est-à-dire qu’ils font des offres pendant la première semaine d’ouverture histoire d’appâter les clients. Pour ne rater aucun bon plan, je vous conseille ce site

La plupart du temps, il s’agit d’un menu à -50%, de burgers à 1£, et si vous êtes chanceux, de produits gratuits ! Quelques enseignes (souvent, de burgers) offrent aux premiers clients des menus gratuits, comme Big Fernand l’avait fait à Tottenham Court Road. Il faut juste être patient et faire une longue, très longue queue.

  • Inscrivez-vous chez Waitrose

Vous pensez que c’est une perte de temps de prendre la carte de fidélité d’un magasin réputé pour ses produits chers, justement pour faire des économies ? Et pourtant, cela vous permettra d’avoir un café ou un thé gratuit par jour… Si vous n’êtes pas un(e) grand(e) buveur(se) de café ou de thé, ça ne changera pas grand chose. Pour les autres, dites-vous que pour deux ou trois cafés gratuits pris dans la semaine avant d’aller au travail, vous aurez le droit à une boisson Starbucks le week-end !

  • Allez dans les magasins de charité

En France, on a Emmaüs. À Londres, ils ont Oxfam, British Heart Foundation, British Red Cross,  Cancer Research Uk, Octavia Foundation, Salvation Army et j’en passe. Les « charity shops » sont à tous les coins de rues (il y en a parfois trois différents dans une même rue) et vendent autant des vêtements et des livres que des DVDS, des meubles, de la vaisselle, des jeux…

Personnellement, j’y vais de temps en temps pour me réapprovisionner en livres. À 1£ le thriller et 5£ le livre de cuisine, pourquoi s’en priver ? (Et ça fera moins mal au coeur de le donner lors du futur déménagement/rapatriement)

*

Certains de ces conseils peuvent paraître évidents, et d’autres inutiles, selon ce que vous pensez être indispensable au quotidien. Mais j’avais quand même envie de les partager avec vous, sachant que cette liste est loin d’être exhaustive, et que j’essaierai de vous donner d’autres conseils et bons plans dans les semaines à venir.

Oh, et si vous avez vous-même quelques astuces et bons plans pour économiser à Londres, n’hésitez pas à me les dire en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.