3 jours à Los Angeles : que visiter, où manger, sortir ? (City Guide)

3 jours à Los Angeles

Los Angeles, ses vedettes, ses plages, son art de vivre healthy façon côte Ouest… Moi qui suis amoureuse de New York, j’ai enfin eu l’occasion d’être dépaysée en allant visiter Los Angeles cet été ! Et même s’il est difficile d’explorer cette ville tentaculaire en seulement 3 jours (et en transports en commun), je me suis dit que je vous ferai un city guide de mon parcours… Découvrez la cité des Anges, en photos et en vidéo.

En fait, je suis restée 3 jours et demi à Los Angeles, la dernière demi-journée m’ayant permise de faire le Warner Bros Studios Tour à Hollywood. Mais je compte en faire un article à part.

Voici donc ma proposition de séjour à L.A sur 3 jours ! Mettez-vous dans l’ambiance avec ces 3 minutes de soleil…

JOUR 1 – Santa Monica et Venice

S’il fait beau (et il fait souvent beau à Los Angeles), commencez votre séjour par la plage ! Marchez le long de Santa Monica Beach (ou louez un vélo), montez sur le Santa Monica Pier pour admirer la fête foraine, puis allez vous promener sur les canaux à Venice… C’est sûrement très cliché, mais ces palmiers, ces étendues de sable blanc et cette grande roue, c’est une jolie façon de réaliser que oui, vous êtes bien en Californie.

Santa Monica Los Angeles

Si vous marchez longtemps le long de la plage, n’oubliez pas votre crème solaire. Pensez aussi à visiter les petites rues perpendiculaires au boardwalk, certains endroits regorgent de street art. À noter que le célèbre signe VENICE se situe au croisement de Pacific et Winward Avenue, et qu’à proximité se trouve aussi Muscle Beach, où les sportifs aiment s’afficher.

À Venice, admirez les canaux et surtout, le fait que chaque maison a son propre style, de la villa ultra moderne à la petite maison colorée. C’est vraiment un endroit incroyable et (étonnamment) calme, dans lequel il fait bon se promener.

Venice Los Angeles

  • Où manger ?

Nous avons brunché à Gjusta : une expérience typiquement californienne selon moi ! De bons produits de qualité et joliment exposés (dont du poisson séché), des plats atypiques et surtout un jardin bondé où il faut patienter pour avoir une place.

Malgré des prix élevés (la vie semble coûter cher à Los Angeles), je dois dire que mon assiette était bien remplie et surtout, délicieuse !

Gjusta Los Angeles

Gjusta, 320 Sunset Ave, Venice, CA 90291

De son côté, une amie a testé Tocaya Organica Venice (il existe d’autres filiales à Los Angeles et à Miami), parfait pour les amateurs de cuisine mexicaine santé et ceux qui ne jurent que par les toasts à l’avocat !

Tocaya Organica Venice, 1715 Pacific Ave, Venice, CA 90291

BONUS – Hermosa Beach

Si vous avez une voiture, vous pouvez vous rendre à Hermosa Beach, où une statue en bronze d’un surfeur rend hommage à un jeune homme décédé en 1964 dans un accident de voiture. Cette longue plage est connue pour ses sportifs, et la Pier Avenue pour ses fêtards !

Vous pouvez manger à Zane’s, un restaurant de grillades et fruits de mer. Les plats sont en moyenne entre 20 et 30 dollars mais j’y ai mangé les meilleurs linguines aux fruits de mer. Mention spéciale au Ahi tartare à 16$, mis dans les entrées et amuses-bouches, mais qui peut servir de (petit) plat.

Zane’s,1150 Hermosa Avenue, Hermosa Beach, CA 90254

JOUR 2 – Hollywood Boulevard et Beverly Hills

Difficile d’aller à Los Angeles sans passer par Hollywood Boulevard, n’est-ce pas ? Vous y trouverez de nombreux cinémas, le célèbre TLC Chinese Theatre et beaucoup de touristes. C’est la visite qui m’a le moins convaincu, même si cela faisait tout drôle de marcher en vrai sur les fameuses étoiles.

Hollywood Boulevard Los Angeles

Plutôt que de sortir à la station de métro Hollywood/Vine, je me suis arrêtée plus tôt, à Hollywood/Western. La marche est beaucoup plus longue (et les commerces peu intéressants ou en mauvais état) mais ça m’a permis d’apercevoir le bâtiment de Netflix (en regardant au loin sur l’autoroute 101) (mon côté série addict), d’apercevoir le panneau Hollywood au loin et de passer devant le musée de la mort !

J’ai ensuite pris le bus pour allez jusqu’à Beverly Hills et me promener sur Rodeo Drive, bien connu pour ses boutiques de luxe qu’on peut apercevoir dans « Pretty Woman » et bien d’autres films. Alors non, je n’y ai pas fait de shopping, mais c’était très agréable de se promener au calme (moins de touristes qu’à Hollywood Bvd).

Beverly Hills Los Angeles

  • Où manger ?

Pour manger un açài bowl avant ou après votre passage sur les étoiles, allez à Milk & Honey, au croisement de North Highland Avenue et Hollywood Boulevard. C’est plutôt central et vous pourrez choisir votre bol baies d’açài glacées accompagné de granola et de fruits frais ! Très rafraichissant pendant les grosses chaleurs de L.A !

Acai bowl à Los Angeles

Milk and Honey, 1716 Highland Ave., Hollywood, California 90028

Si vous cherchez quelque chose de moins healthy ou que vous avez tout simplement envie de tester un fast food du coin, allez à In-N-Out. C’est la référence sur la côte Ouest. J’ai choisi d’aller à celui d’Hollywood car c’était le plus proche sans avoir besoin de voiture. Préparez-vous à faire la queue, même s’il faut avouer que tout est bien organisé et que les commandes sont vite prêtes. Du moment que vous n’espérez pas vous asseoir à une des tables…

Et surtout, n’oubliez pas de commander des frites Animal Style, des frites qui ne sont pas inscrites sur le menu mais qui sont servies avec du fromage fondu et des oignons frits. Go big or go home, non ?

In-N-Out Burger

In-N-Out, 7009 Sunset Blvd, Hollywood, CA 90028

JOUR 3 – Downtown L.A et Caroll Avenue

Si à Santa Monica, Venice et Hollywood je n’ai pas d’adresses précises à vous donner, préférant vous conseiller de marcher et de ressentir l’atmosphère des lieux, à Downtown il y a quelques perles à ne pas manquer.

… À commencer par The Last Bookstore, mon coup de coeur à Downtown ! Cette librairie bien particulière parlera davantage aux passionnés de lectures et de livres en général, mais ça ne coûte rien d’aller y jeter un oeil. Personnellement, j’aime traîner dans des librairies ou des bibliothèques, c’est une atmosphère que j’aime beaucoup et j’aime découvrir des nouveaux livres au fil des rayons (même si j’en achète rarement).

The Last Bookstore Los Angeles

Avec The Last Bookstore, j’ai été gâté : à l’étage, vous avez une superbe vue sur le rez-de-chaussée et les rayons, puis une sorte de labyrinthe de livres d’occasions qui vous mène à quelques trésors. Tout d’abord, une sorte de fenêtre ronde faite de livres (à ne pas toucher !), puis un coffre-fort renfermant les livres d’horreur (mon auteur Stephen King y a une place de choix), et enfin un tunnel de livres.

Outre le décor enchanteur, vous pouvez y dénicher des livres neufs, d’occasions, anciens et il y a même une partie réservée aux bandes dessinées et comics.

Bradbury Building

Un peu plus loin, vous pouvez admirer l’intérieur du Bradbury Building, avec une entrée que les cinéphiles reconnaîtront sans peine, puisque les lieux ont servi pour filmer de nombreuses scènes de films, comme « Blade Runner », « (500) Days of Summer » et « The Artist ». Côté séries, on peut voir le bâtiment dans « FlashForward » et « CSI NY ».

C’est un endroit magnifique, très lumineux quand le soleil passe au travers des verrières, et si vous tombez au bon moment, vous pouvez voir des résidents monter dans de vieux ascenseurs…

Et enfin, passez faire un tour au Grand Central Market, juste à côté du funiculaire « Angels Flight » (hop, d’une pierre deux coups). J’aime beaucoup visiter les marchés culinaires des grandes villes (Broadway Market à Londres, Reading Terminal Market à Philadelphie) et tester la street food. Vous aurez l’embarras du choix, entre le stand de saucisses allemandes, les ramens, les boulangeries ou la nourriture mexicaine.

Vous verrez, tous ces lieux se situent au même endroit de Downtown, donc vous n’aurez pas à trop marcher.

Charmed House in Caroll Avenue

J’ai ensuite pris le bus pour me rendre à Angelino Heights, ou plus exactement sur Caroll Avenue, pour admirer la maison des soeurs Halliwell dans « Charmed ». Hé oui, dans la série, les trois soeurs vivent à San Francisco, mais la véritable maison se situe à Los Angeles, au 1329 Caroll Avenue. Personnellement, j’ai été toute émue de la voir en vrai, mon petit coeur de série addict a été comblé !

  • Où manger ?

Justement, j’ai testé un des stands de Central Market, le bien connu Eggslut, réputé pour des oeufs brouillés et des sandwichs aux oeufs incroyables… Alors certes, ma mini brioche était très bonne, mais je trouve que les portions sont faibles par rapport au prix payé. À y repenser, j’aurai mieux fait de tester un ramen ou de prendre des tacos.

Eggslut Grand Central Market

Grand Central Market, 317 S Broadway, Los Angeles, CA 90013

Je n’ai pas eu le temps d’aller déguster le poulet frit épicé de chez Howling’s Ray, alors j’espère que quelqu’un le fera pour moi (ou que j’aurai l’occasion d’y retourner) ! J’ai découvert cette adresse grâce à Buzzfeed et la vidéo dans laquelle ils testaient les chicken wings les plus épicés : ça a l’air d’arracher… Attention, la file d’attente peut être longue, et c’est plus dans Chinatown que Downtown.

Howling’s Ray, Far East Plaza (Chinatown LA) 727 N. Broadway #128, CA 90012

BONUS – Les 5 choses que j’aurai aimé faire

En 3 ou 4 jours, difficile de vraiment explorer tout Los Angeles, surtout si vous avez un petit budget ou pas de voiture… Mais si vous avez du temps et une voiture pour vous déplacer, voilà quelques endroits qui me semblent intéressants à voir.

Griffith Park : pour voir le panneau Hollywood, l’observatoire (vu dans « La La Land ») et faire quelques randonnées. Pensez aussi à Runyon Canon pour les randonnées et le coucher de soleil.

Le château Marmont : un hôtel bien connu pour les célébrités que vous pourriez apercevoir au bar.

Universal Studios : inutile de le présenter, ce parc c’est comme un mélange entre Disneyland et un studio de cinéma.

Les murs Instagram : Los Angeles est connu pour son street art et surtout ses murs tellement beaux qu’ils finissent sur Instagram, oui oui. Il y a le Love wall, le pink wall, les Angel wings de Colette Miller, et bien d’autres. Sur le blog Local Adventurer, vous trouverez 25 spots « instagrammables » avec une carte pour les situer.

UCLA : Pourquoi ne pas aller voir à quoi ressemble la vie d’un étudiant californien ? Les bâtiments de l’Université de Californie à Los Angeles ont cette jolie couleur beige/saumon qui doit être magnifique en fin de journée…

*

Forcément, cet article est loin d’être exhaustif et il y a bien d’autres choses à visiter à Los Angeles, mais ça peut servir à donner quelques idées. Et pas de panique si vous n’avez pas de voiture : Los Angeles, c’est possible à faire en transports en commun (du moment que c’est planifié) et puis les prix Uber sont raisonnables.

Découvrez aussi mes City Guide pour Reykjavik, Edimbourg et Dublin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *